Goémon – Gros Morne

 

Description du projet

Construction d’une nouvelle ligne électrique haute tension à 230kV pour le raccordement des parcs éoliens de Mont-Louis et de Gros-Morne à son réseau via le poste Le Goémon, à Cap-Chat en Gaspésie.

Les travaux se sont déroulés sur une distance de 106km dans les montagnes Chic-Chocs. Le tracé de la ligne électrique évitait la route panoramique de la 132 et les zones habitées.

 

Défis et solutions

C’est un projet qui a mis à l’épreuve les connaissances et la résistance des concepteurs et des constructeurs. En plein cœur de la Haute-Gaspésie, une ligne de 106 km témoigne des particularités de cette région.

Les travaux ont nécessité jusqu’à 350 travailleurs simultanément. Les travaux étaient en régions montagneuse et vierges, comportaient de nombreuses difficultés techniques.

Par exemple des portées d’une longueur de 1,68km, du jamais vu au Québec à ce moment! La contribution d’un hélicoptère a été nécessaire pour passer les fils conducteurs d’un pylône à l’autre.

 

Résultats

La Gaspésie a posé de nombreux défis aux artisans de la ligne à 230 kV. L’importance des charges de givre et les particularités du territoire ont nécessité la conception et la fabrication de nouveaux équipements, la réalisation d’études spécifiques et le développement de solutions novatrices. Thirau a sû surmonter les contraintes et réaliser ce projet d’envergure avec succès.

Voir les documents numérisés « Hydropresse » qui dressait le portrait des travaux en 2011.